• International,

Étudier en Slovénie

Publié le 10 janvier 2019 Mis à jour le 18 juillet 2019

Partez à la découverte de la Slovénie et des opportunités de mobilités d'études proposées par l'Université Paris Nanterre, grâce au témoignage de Safia qui a étudié un an à Ljubljana.

 


La Slovénie est membre du programme Erasmus +, et dans ce cadre vous avez la possibilité de partir étudier 1 semestre ou une année entière. L’année universitaire débute entre mi-septembre et mi-octobre, et se termine en juin : pensez à vérifier les calendriers universitaires de chaque partenaire.

L’Université Paris Nanterre entretient des liens étroits avec 2 établissements partenaires, avec lesquels il existe 3 accords avec deux UFR : DSP et SSA. Vous trouverez ci-dessous la liste des universités concernées par ville :


Connectez-vous à la carte interactive pour consulter les accords par université.

Safia, étudiante en Licence de Droit en 2016/2017, a effectué une mobilité d'une année à l'Université de Ljubljana :

• Pourquoi avoir choisi la Slovénie pour vos études ?
J’ai choisi la Slovénie car je voulais partir dans un pays que je ne connaissais pas du tout, où le prix de la vie est raisonnable et où les cours sont tout de même dispensés en anglais. Un jour avant de rendre le dossier de mobilité, une amie qui était partie en Pologne m’a vanté les mérites des pays d’Europe centrale et d’Europe de l’Est. Je lui ai répondu que la Pologne était un peu trop au nord à mon goût et elle m’a conseillé la Slovénie. Je ne savais même pas situer le pays sur une carte. J’ai regardé sur internet et j’ai inscris Ljubljana sur mon dossier de mobilité. C’est un coup du hasard que j’ai remercié mille fois par la suite !

• Quel est votre avis sur votre université d'accueil, sur les cours que vous avez suivi ?
L’avantage à l’université de Ljubljana c’est que nous étions une classe exclusivement composée d’Erasmus et par conséquent les cours en anglais étaient adaptés à notre niveau et nous n’avons pas eu la mauvaise surprise d’avoir des cours en Slovène (comme une amie partie au Portugal qui s’est retrouvé avec des cours en Portugais par exemple). Notre responsable à l’université était toujours à l’écoute et très réceptive à tous types de demandes !
Les cours que nous avons suivi étaient très intéressants (plus articulés autour du droit international et du droit européen que les cours dispensés à la faculté de Nanterre pour les troisième année) et les professeurs très arrangeants concernant les examens et le niveau d’anglais des élèves. Les cours sont organisés de manière à offrir de longs week-ends aux étudiants (3 à 4 jours) pour découvrir le pays et les alentours.

• Comment s'est déroulée l'intégration dans votre université, et avec les autres étudiant·e·s ?

Nous avions, par choix, des « parrains et marraines » Slovènes pour nous aider et nous faire découvrir la ville. Ils ont organisé beaucoup de choses pour favoriser notre intégration. L’intégration s’est donc très bien déroulée et il y avait une bonne ambiance dans la classe. Je suis restée en contact avec de nombreuses personnes qui étaient en cours avec moi.

• Avez-vous trouvé un logement facilement ?
J’ai trouvé un logement rapidement et facilement grâce à du bouche à oreille. Je pense que c’est généralement plutôt facile de trouver un logement à Ljubljana.

• Qu'avez-vous pensé du quotidien en Slovénie ? (sorties, vie culturelle, voyages dans le pays, etc.)

Ljubljana est une petite ville (le centre est entièrement piéton) qu’on découvre vite mais cela offre de nombreux avantages notamment le fait que tout est accessible à pied. Et le fait de connaître rapidement la ville pousse à découvrir la Slovénie et les pays alentours. Le parc de Tivoli dans le centre, plus grand que Central Park à New York, est parfait pour faire du sport ou organiser des pique-nique en été. Du fait de sa taille, on fait rapidement le tour des bars, boîtes et lieux culturels de Ljubljana mais pour ma part, j’ai tellement voyagé que cela n’a pas posé de problèmes. Et au moins, tout le monde sort au même endroit !

Le coût de la vie à Ljubljana est bas. Sûrement pas aussi bas que certains pays de l’Est mais la Slovénie offre un avantage exceptionnel : les studentski boni. Quinze fois par mois, l’état paye la moitié de votre repas dans de nombreux restaurants de la ville (cumulable le mois d’après). Par conséquent, cela revient souvent moins cher de manger au restaurant que de cuisiner chez soi. Pour des prix allant de 2,50 à 5,50 euros, vous pouvez manger au restaurant (entrée, plat, dessert). A titre d’exemple, le menu étudiant chez Macdonald’s (salade, burger/frites et dessert) coûte 2,70 euros. A part cela la brasserie à bière de Ljubljana propose un litre de bière pour environ 4 euros. Les loyers quant à eux, avoisinent les 300 euros pour un appartement dans le centre même de Ljubljana ou 150-200 euros pour un appartement plus excentré. Et un appartement excentré à Ljubljana c’est un appartement à 20 minutes du centre à pied.

La Slovénie est un tout petit pays et donc tout peut se faire rapidement en voiture. Les agences de location de voitures font de nombreuses offres pour les étudiants ce qui permet de louer une voiture à moindre coût et d’énormément voyager. Avec mes amis nous avons visité une dizaine de pays en un an : la Croatie, le Monténégro, la Bosnie, la République Tchèque, la Hongrie, l’Autriche, la Roumanie, la Slovaquie, la Grèce, la Bulgarie… Nous avons aussi beaucoup voyagé dans le pays qui est magnifique. La Slovénie est à plus de la moitié recouverte de forêts. Dans le nord, les montages offrent des possibilités de randonnées vraiment magnifiques et dans le sud, le petit port de Piran permet de voir la mer. Il y a aussi les grottes et les lacs (privilégiez le lac de Bohinj au lac de Bled beaucoup plus touristique) superbes à visiter. Ne manquez surtout pas la cascade de Peričnik complètement glacée en janvier ! Bref si vous choisissez la Slovénie, mettez de l’argent de côté car vous n’aurez jamais une occasion aussi belle de voyager.

• Recommanderiez-vous cette destination ? Était-ce une expérience enrichissante ?
J’ai vécu à Ljubljana pendant un an dans un appartement de 10 personnes et ce fut une expérience incroyable. Grâce aux cours étudiés en Slovénie j’ai choisi de suivre un master 1 en droit international et européen et je suis aujourd’hui en master 2 droit de l’Union européenne et ça me plait beaucoup. Je voyage encore en Europe pour voir mes amis « Erasmus » avec qui je reste en contact. Je vis actuellement avec mon petit ami britannique que j’ai rencontré il y a un an et demie en cours de droit à l’université de Ljubljana. Le programme Erasmus est une expérience incroyable que tout le monde devrait vivre, peu importe le pays choisi. La Slovénie offre selon moi de nombreux avantages du fait de sa position géographique (entre l’Italie et la Croatie), du coût de la vie et de la diversité des paysages.

• Et pour conclure ?
Vivre en Europe Centrale et voyager énormément en Europe de l’Est m’a ouvert l’esprit à propos de pays que je ne connaissais pas et sur lesquels je pouvais avoir des clichés infondés. Si vous ne choisissez pas la Slovénie pour votre mobilité, choisissez au moins un pays d’Europe de l’Est ou Centrale !

Mis à jour le 18 juillet 2019