• International,

Étudier en Colombie

Publié le 19 mars 2018 Mis à jour le 24 septembre 2018

Vous avez envie de partir étudier à l'étranger, mais vous ne savez pas quel pays choisir ? Venez découvrir la Colombie grâce aux opportunités de mobilités offertes par l’Université Paris Nanterre et à travers le témoignage de Théodore, étudiant en Licence Économie/Anglais, parti un semestre à Bogota.

 

L’Université Paris Nanterre entretient des liens étroits avec 5 établissements partenaires, avec lesquels il existe des accords dans toutes les disciplines :

Universidad Nacional de Colombia, Bogota - Toutes disciplines

Universidad de Los Andes, Bogota - Toutes disciplines

Universidad del Rosario, Bogota - Toutes disciplines

Universidad de Medellin, Medellin - DSP

Universidad Surcolombiana, Neiva - Toutes disciplines

 

Connectez-vous à la carte interactive pour consulter les accords par université.



Théodore, étudiant en Licence Économie / Anglais en 2017/2018, est parti au 1er semestre étudier à l'Université de Los Andes à Bogota :


• Pourquoi avoir choisi la Colombie pour vos études ?

La Colombie est le pays où l’espagnol est le plus facile à comprendre et à parler. Il est aussi celui considéré comme le plus chantant et doux à l’écoute. Au delà de l’aspect linguistique, le pays est bien moins dangereux qu’il ne l’était il y a quelques dizaines d’années. Aucune partie du pays n’est interdite et le tourisme s’y développe énormément. Le potentiel touristique de la Colombie explose et pouvoir passer 6 mois là-bas est une chance inouïe : vous pourrez passer un semestre à voyager à l’intérieur du pays sans jamais vous ennuyer (sans compter le fait que vous êtes entre l’Amérique Centrale et le reste de l’Amérique du Sud, le choix de voyages est grandiose).

• Dans quel diplôme étiez-vous inscrit à Nanterre au moment de votre mobilité ?
J’étais en bilicence Économie / Anglais. Avec un niveau d’espagnol assez catastrophique il faut le dire.

• Quel est votre avis sur votre université d'accueil, les cours que vous avez suivi ?
Mon université était celle de Los Andes, à Bogota. Cette université possède le meilleur système d'accueil pour les étudiants étrangers de Colombie (selon une étude nationale). Du fait qu’elle est la plus chère du pays, Los Andes possède énormément de moyens pour nous intégrer et faire que notre échange se passe bien. Ainsi, les cours étaient très intéressants, les professeurs compréhensifs de notre situation, l’administration à notre écoute et très efficace, et l’association d’accueil ultra « accueillante » justement.

• Comment s'est déroulée l'intégration dans votre université, avec les autres étudiants ?
De par cette association « Hermanos Sin Fronteras », j’ai pu me faire de très très bons amis colombiens de mon université. Comme les soirées et sorties sont organisées pour tous les étudiants étrangers, je me suis aussi fait d’autres amis d’un peu partout dans le monde. Je ne connais aucun autre étudiant dans les autres universités de Bogota qui n’ait eu cette chance.

• Avez-vous trouvé un logement facilement ?

Très facilement. L’université de Los Andes proposait une résidence étudiante en face de l’université. Sinon, les étudiants colombiens chargés de notre accueil cherchent avec l’étudiant étranger un logement.

• Qu'avez-vous pensez du quotidien en Colombie ? (sorties, vie culturelle, coût de la vie, voyages dans le pays, etc.)

Les voyages dans le pays sont extraordinaires : très peu chers, très variés (paysages, climat, culture, nourriture) et très enrichissants. Le coût de la vie est particulièrement bas et on peut très bien vivre pour 250/300€ par mois logement non compris. La vie culturelle n’est pas la meilleure au monde mais il reste des choses à faire à Bogota, il suffit de trouver l’information (encore une fois grâce aux Hermanos Sin Fronteras). Enfin, les sorties sont excellentes : la vie nocturne à Bogota est sans doute la meilleure d’Amérique Latine et, par extension, une des meilleures au monde. Les fêtes latinas sont inoubliables. Seul point à améliorer : la sécurité. Impossible de rentrer seul le soir à pied, il faut rentrer à plusieurs ou en uber (très peu cher d’ailleurs). Cela dit, même
à Paris il est déconseillé de rentrer seul à pied dans certains quartiers.

• Recommanderiez-vous cette destination ? Était-ce une expérience enrichissante ? (culturellement, humainement, au niveau de vos études, votre apprentissage). Quel impact cette mobilité a eu sur vos projets futurs ?
Je recommande la Colombie à 200%. Les gens y sont accueillants, joyeux, généreux. L’enseignement est excellent (de ce que j’ai vécu dans mon université) et l’espagnol s’y apprend très vite et très bien. Si cela est une preuve d’impact sur mes projets futurs, j’aimerai beaucoup travailler avec ou en Colombie.

• Et pour conclure ?

N’hésitez pas une seconde et allez-y. Vous rentrerez émerveillés, bilingue en espagnol et en dansant la salsa.

Mis à jour le 24 septembre 2018