• International,

Étudier en Slovaquie et en République Tchèque

Publié le 16 novembre 2017 Mis à jour le 1 décembre 2017

Vous souhaitez étudier en Europe ? Partez à la découverte de la République Tchèque et de la Slovaquie, notamment grâce au témoignage de Benjamin, parti étudier un semestre à Bratislava.

 


La Slovaquie et la République Tchèque sont membres du programme Erasmus +, et dans ce cadre vous avez la possibilité de partir étudier 1 semestre ou une année entière. L’année universitaire débute entre mi-septembre et mi-octobre, et se termine en juin : pensez à vérifier les calendriers universitaires de chaque partenaire.

L’Université Paris Nanterre entretient des liens étroits avec 6 établissements partenaires, avec lesquels il existe 13 accords avec différentes UFR : DSP, LCE, PHILLIA, SEGMI, SSA, STAPS. Vous trouverez ci-dessous la liste des universités concernées par pays :

SLOVAQUIE :


RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
:

 

Connectez-vous à la
carte interactive pour consulter les accords par université.




Benjamin, étudiant en Master 1 Finance d'Entreprise en 2016/2017, a effectué une mobilité d'un semestre à l'Université en Économie de Bratislava en Slovaquie :


• Pourquoi avoir choisi la Slovaquie pour vos études ?
A la base je voulais surtout partir dans un pays avec une culture différente de la France ou « trop proche ». De même, le mieux était de partir dans une région plutôt éloigné pour être sur de découvrir une autre culture. La Slovaquie m'était complètement inconnue, géographiquement ou culturellement, c'était le compromis idéal. De plus, étant au centre de l'Europe, la Slovaquie permet de voyager et de découvrir d'autres pays frontalier très facilement.

• Quel est votre avis sur votre université d'accueil, sur les cours que vous avez suivi ?

L'établissement en lui même est respectable, le bâtiment a une grande capacité d'accueil et certaines classes très bien équipées. Concernant les cours, le niveau n'est pas tout à fait le même qu'en France. Du moins l'approche et la vision de certains cours ou thèmes sont différents. Cependant, les présentations orales et les travaux de groupes permettent vraiment de découvrir de nouvelles méthodes de travail moins développésqu'en France et surtout de suivre et s'exercer en Anglais.

• Comment s'est déroulée l'intégration dans votre université, et avec les autres étudiants ?

L'intégration s'est très bien déroulé, l'université à l'habitude d'accueillir des étudiants étrangers et sont ravis de nous voir. De plus, le pays promeut l'accueil des étudiants et font tout pour satisfaire notre séjour. Ayant était en résidence universitaire, je me suis très vite retrouvé avec de nombreux étudiants Erasmus, facilitant les rencontres. Les associations d'étudiants mettent aussi en place une semaine d’intégration, à travers différentes activités où là tout le monde est mélangé entre étudiants étrangers et étudiants Slovaque. D'ailleurs les Slovaques parlent en majorité anglais ce qui est pratique.

• Avez-vous trouvé un logement facilement ?

Oui trouver un logement n'est pas très difficile. L'université d'accueil a d'abord pris contact avec moi afin de me conseiller des résidences universitaires et m'aider dans les démarches. Mais trouver un appartement est possible aussi, la ville n'est pas surpeuplée il y a donc des opportunités.

• Qu'avez-vous pensé du quotidien en Slovaquie ? (sorties, vie culturelle, voyages dans le pays, etc.)

Bratislava est assez petit pour une capital. Mais le point positif est la qualité de vie, ce n'est pas surpeuplé ou trop touristique cela permet vraiment de profiter au quotidien. De plus, le coût de la vie là-bas est plutôt faible, donc même avec un budget d'étudiant il y a de quoi faire entre coût du quotidien et loisirs/sorties D'ailleurs en terme de sortie il y a toujours de nouveaux endroits à découvrir principalement pour les sorties nocturnes, pour les visites cultures ou touristique cela reste assez limité, du moins pour Bratislava bien sûr le pays regorge d'autres villes et endroits intéressants.

• Recommanderiez-vous cette destination ? Était-ce une expérience enrichissante ? (culturellement, humainement, au niveau de vos études, votre apprentissage).  Quel impact cette mobilité a eu sur vos projets futurs ?

Évidement je recommanderais la Slovaquie, du moins Bratislava pour un échange Erasmus. Le coût de la vie, la découverte de leur culture différente et la localisation géographique en font une destination très intéressante. Erasmus permet vraiment de découvrir de nouvelles personnes et cultures. C'est un enrichissement personnel incroyable, qui je pense n'est possible pratiquement que grâce à "l'esprit" Erasmus. Tous les étudiants se retrouvent dans la même situation que vous dans un nouveau pays ne pouvant parler qu'en anglais et devant se "débrouiller" au quotidien, ça crée forcément des liens et des attaches plus ou moins fortes. C'est en Erasmus que l'on se rend compte des différentes cultures qui existent dans le monde, ça paraît bête de dire ça, mais c'est en le vivant qu'on l'en prend conscience.
Se retrouver quasiment seul dans un pays étranger loin de son monde permet de se challenger et sortir de sa zone de confort. On apprend a mieux se connaître et à se développer personnellement rapidement. Les méthodes de travail ne sont pas les mêmes dans chaque pays, ça permet de remettre en cause sa propre façon de travailler ou de voir les choses par rapport aux études et/ou au travail. Avec du recul, on élargit aussi sa vision des choses. L'hypothèse de travailler à l'étranger plus tard ou dans
un monde plus global devient possible. Ou même l'envie de voyager et de découvrir de nouveaux paysages se développe, moi qui au départ n'était pas fan des visites cultures ou touristiques.

• Et pour conclure ?

Je sais que cela peut peut être faire peur de se lancer dans un projet comme celui-ci. Mais les bénéfices qu'on en retire seront forcément plus grands qu'on l'imagine. Ils ne font donc vraiment pas avoir d'appréhension même si c'est normal, tout le monde qui a fait Erasmus est passé par là avec ses doses d'émotions aussi. Erasmus permet vraiment de se rendre compte de l'esprit européen. Avant cette aventure je n'avais pas spécialement conscience d'être européen ou du moins difficilement. En Erasmus on mesure l'importance d'un système comme celui-ci qui permet de souder les pays entre eux !
Et il ne faut pas hésiter à prendre contact avec d'anciens étudiants déjà partis, ça aide toujours pour avoir des informations supplémentaires, mais aussi des étudiants de l'université d'accueil qui pourront aider notamment pour la langue lors des démarches.

Mis à jour le 01 décembre 2017