• International,
  • <Libellé inconnu>,

Étudier aux Pays-Bas, en Belgique ou au Luxembourg

Publié le 8 février 2017 Mis à jour le 23 octobre 2017

Les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg offrent de grandes opportunités linguistiques et culturelles pour les étudiants d’échange. Venez découvrir les programmes internationaux de ces trois pays multiculturels !

 

Les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg sont membres du programme Erasmus +, et dans ce cadre vous avez la possibilité de partir étudier 1 semestre ou une année entière. L’année universitaire débute entre mi-septembre et mi-octobre, et se termine en juin : pensez à vérifier les calendriers universitaires de chaque partenaire.

L’Université Paris Nanterre entretient des liens étroits avec 13 établissements partenaires, avec lesquels il existe 33 accords avec différentes UFR : DSP, LCE, PHILLIA, SEGMI, SITEC, SPSE, SSA et avec l’IUT. Vous trouverez ci-dessous la liste des universités concernées par pays :


PAYS-BAS :
Rijksuniversiteit Groningen (University of Groningen), Groningue (SPSE)
Universiteit Leiden (Leiden University), Leyde (LCE, PHILLIA, IUT)
Universiteit Utrecht (Utrecht University), Utrecht (LCE)
Universiteit van Amsterdam (University of Amsterdam), Amsterdam (PHILLIA, SSA)

BELGIQUE :
Université Saint-Louis, Bruxelles (SSA)
Université libre de Bruxelles, Bruxelles ( PHILLIA, SPSE, SSA)
Katholieke Hogeschool Brugge - Oostende (Catholic University College of Bruges-Ostende), Bruges (SITEC)
Katholieke Universiteit Leuven (KU Louvain), Louvain (PHILLIA, SPSE)
Université de Liège, Liège (DSP, IUT, PHILLIA, SSA)
Université de Mons, Mons (SEGMI)
Universiteit Antwerpen (Université d’Anvers), Anvers (DSP, PHILLIA)
Universiteit Gent (Ghent University), Gent (DSP, PHILLIA, SSA)

LUXEMBOURG :
Université du Luxembourg, Luxembourg (SSA)

 

 Connectez-vous à la carte interactive pour consulter les accords par université.





 

Yohan, étudiant en 3ème année de Licence de Psychologie en 2015/2016, a effectué une mobilité d'un semestre de septembre 2015 à janvier 2016 à l'Université libre de Bruxelles :

  • Pourquoi avoir choisi la Belgique pour vos études ?

J’ai choisi la Belgique pour la facilité de la langue (et oui, quand on ne parle pas anglais couramment, les choix d’études en Erasmus sont vite restreints). Bien entendu, ce n’était pas ma seule motivation, la faculté de l’ULB proposait une mineure en criminologie, qui était à ce moment là de mon cursus mon ambition professionnelle. Mais la Belgique et les cours de Neuroanatomie m’ont convaincu que c’était vers la neuro et non pas vers la crimino qu’il fallait que je me tourne.

  • Quel est votre avis sur votre université d'accueil, sur les cours que vous avez suivi ?

Génial. Je sais que cela peut paraître assez simple comme réponse mais les cours sont dispensés d’une manière plus harmonieuse que les facultés françaises, chaque cours valant 5 ECTS. Les cours sont cependant bien plus poussés et je me suis retrouvé en grande difficulté en cours de statistiques de Licence 2 alors que j’étais en licence 3.

  • Comment s'est déroulée l'intégration dans votre université, et avec les autres étudiants ?

Très bonne équipe d’intégration des Erasmus, cependant j’ai pris le parti de ne pas m’y rendre si souvent. Je voulais aller en Belgique pour découvrir les coutumes de là-bas et j’ai donc préféré les connaissances belges (et luxembourgeoises) plus que les étudiants Erasmus.

  • Avez-vous trouvé un logement facilement ?

J’ai cherché un logement très tôt, avant même d’avoir la réponse positive des Relations Internationales. Cependant la recherche fut très rapide et les résultats aussi.

  • Qu'avez-vous pensé du quotidien en Belgique ? (sorties, vie culturelle, voyages dans le pays, etc.)

Wow… La Belgique, bien que ce soit un pays assez petit, regorge d’endroits magnifiques, il suffit par exemple de penser à Bruges. Pour Bruxelles, la grande place m’a émerveillé de mon arrivée à mon départ… Il y a un nombre de musées impressionnant, qu’il s’agisse du musée Magritte ou bien du musée de la BD et du chocolat. Au niveau des sorties, je pense que la bière belge à 2.5€ est un atout principal pour attirer des étudiants français en Belgique.

  • Recommanderiez-vous cette destination ? Était-ce une expérience enrichissante ? (culturellement, humainement, au niveau de vos études, votre apprentissage).  Quel impact cette mobilité a eu sur vos projets futurs ?

Je suis littéralement tombé amoureux de ce pays. J’y retourne assez fréquemment et suis ravi d’avoir pu faire cette expérience, enrichissante car elle m’a permis de trouver ma voie professionnelle, m’a fait découvrir l’indépendance ainsi que des amis chez qui j’aime me rendre.

Mis à jour le 23 octobre 2017